Sainte Catherine

Overview

Era: 
Byzantin
Type: 
Les églises
Culture: 
Christian monument
Century: 
13th
Latitude: 
40.64314
Longitude: 
22.944221

Au nord-ouest de la ville de Thessalonique et plus particulièrement à Ano Poli, au croisement des rues Sahini, Ious et Tsamadou se trouve une jolie église de la période post-byzantine, Sainte Catherine, qui a été édifié de la fin du XIIIème siècle aux premières décennies du XIVème siècle. Il s’agit d’une église à plan cruciforme composé de quatre colonnes et d’ordre composite ayant à l’ouest, au sud et au nord une galerie fermée, laquelle aboutit sur deux petites chapelles symétriques. Au centre du bâtiment surgit une coupole à sept côtés alors que dans chaque angle du bâtiment, il y a encore quatre plus petites coupoles, placés plus bas que la coupole centrale. Une des principales caractéristiques de ce monument est que les murs extérieurs fabriqués avec talent sont ornés avec des briques. Toutes les façades de l’église sont parsemées d’arcs aveugles, de petites absides, de verrières de deux ou trois lobes, de demi-colonnes en briques, de parapets et de corniches, lesquels combinés à la graduation des toits, dispersent les volumes et donnent à l’édifice l’apparence d’une construction légère et raffinée.
A l’intérieur de l’église de Sainte Catherine, quelques peintures murales datant de 1315 ont été préservées et représentent la communion des Apôtres, des prélats, des prophètes et des anges, des scènes de miracles de Jésus-Christ mais aussi d’autres saints, surtout des ascètes et des stylites. Ces œuvres, ayant des couleurs vives et des formes dynamiques, faites librement, sont des exemples éloquents du début du XIVème siècle et de la peinture pendant l’ère des Paléologues.
Selon certains chercheurs et par rapport à son programme iconographique, l’église n’aurait pas initialement été consacrée à Sainte Catherine mais en l’honneur de Jésus-Christ et il parait qu’elle aurait été le catholicon du monastère du Christ Pantodynamos. Pendant l’occupation des Turcs et sous le sultan Vagiazit II (1481-1512), l’église a été transformée en mosquée et elle a pris le nom de Yakup Pasa Mosquée, ce qui a eu comme conséquence l’oubli du nom byzantin. Une fois rendu au culte chrétien, ce monument a été relié au nom de Sainte Catherine, ceci sans savoir pourquoi et pour quel motif et ainsi aujourd’hui elle porte son nom.