Sainte Sophie

Overview

Era: 
Byzantin
Type: 
Les églises
Culture: 
Christian monument
Century: 
5th Century
Latitude: 
40.633123
Longitude: 
22.946248

Sainte Sophie se trouve dans le centre de Thessalonique, à l’angle des rues Agia Sophia et Ermou. Elle était consacrée à Jésus-Christ, à la Parole de Dieu et à la divine sagesse. L’église a été construite à la place d’une basilique paléochrétienne à cinq nefs datant très probablement du Vème siècle après J.C, qui suite d’un tremblement de terre aux alentours de 620-630 après J.C a été détruite. Le témoignage écrit le plus ancien concernant l’église remonte à la fin du VIIIème siècle mais les données archéologiques montrent que son édification a eu lieu un siècle avant. Du VIIIème siècle jusqu’au début du XVIème siècle, Sainte Sophie était «La Grande Église de Thessalonique» et plus particulièrement la métropole de la ville. Durant l’occupation Vénitienne (1204-1224), elle a été provisoirement modifiée en cathédrale et en 1523 en mosquée. Jusqu’en 1912, elle a servi en tant que mosquée et la libération de Thessalonique et elle a été rendue de nouveau au culte chrétien. Le monument détruit par un incendie en 1890 a été restauré quelques années plus tard. En 1988, le monument a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.
L’église de Sainte Sophie appartient à un type architectural de transition et en particulier il s’agit d’un monument cruciforme, ayant une coupole et une galerie. C’est le monument le plus important de ce type et le seul qui a été conservé presque intact. A l’extérieur, l’apparence du monument est cubique. Au nord-ouest, il y a une tourelle, qui a été initialement édifiée durant l’occupation des turcs quand l’église fonctionnait en tant que mosquée et peut-être servait aussi de minaret. A l’intérieur, l’église a un plan carré et à l’ouest elle a un narthex, trois pièces dans la salle principale et à l’est un chœur décomposé en trois parties, ayant un grand arc central, encadré de deux arcs plus petits. Dans la pièce qui se trouve au milieu, étant plus large par rapport aux autres, il y a une croix et quatre colonnes massives angulaires, qui soutiennent la coupole, à l’aide des arcs demi-cylindrique et des triangles sphériques.
Extrêmement intéressante, la décoration picturale de l’église a été réalisée en différentes périodes. Remarquable aussi la mosaïque non figurative située à l’arc du chœur datant de la période de l’iconoclasme (à la fin du VIIIème siècle). Pourtant, l’œuvre exceptionnel, qui se trouve sur la coupole, est la mosaïque de l’Ascension, représentation impressionnante et grandiose de la fin du IXème siècle, qui constitue une de plus grandes compositions de l’art byzantin. Au niveau du narthex de l’église, quelques peintures murales du XIème siècle, qui ont survécu représentent des saints moines et des saints locaux de Thessalonique.