Ipapanti

Overview

Era: 
Post-byzantine
Type: 
Les églises
Culture: 
Christian monument
Century: 
19th century
Latitude: 
40.631652
Longitude: 
22.952048

L’église d’Ipapanti se situe au centre de la ville, à l’angle des rues Egnatia et Agapinou, en face de l’Arc de Galère (Kamara) et de l’église «Panagia Dexia». Au même endroit se trouvait le monastère de « kyr Ioel», consacré à la Vierge, très connu grâce à des documents patriarcaux. Au début du XVIème siècle, ce monastère a été cédé en tant que Métochion au couvent de saint Anastasie, en Chalcidique. D’ailleurs, nous apprenons des sources historiques qu’en 1531 le monastère de « kyr Ioel» était laissé à l’abandon mais il a été rénové par l’abbé du monastère de Saint Anastasie Theona, qui est devenu plus tard l’évêque de Thessalonique.
L’église a été construite en 1841. Il s’agit d’une basilique à trois nefs couverte par une toiture à charpente de bois et une partie réservée aux femmes, type très répandu dans des dizaines d’églises de Macédoine pendant le XIXème siècle. Une attention très particulière est donnée à l’extérieur du mur se trouvant sur le côté est du bâtiment où les murs faits en pierres de taille sont relayés par des briques qu’on retrouve aussi sur les bas des murs au nord et au sud du bâtiment. De plus, dans les murs du bâtiment nord, sont présents des fragments de marbre de sculptures romaines et byzantines mais aussi un morceau d’une enseigne de 1272 sur lequel est cité le nom d’un officier byzantin. A l’intérieur du bâtiment, il n’y a pas de colonnes entre les nefs mais des piliers en bois. La partie réservée aux femmes qui est en bois est à la forme d’un fer à cheval et ne se limite pas uniquement à la zone au dessus du narthex mais il s’étend en partie aux nefs d’à côté. La décoration en bois sculptée de l’église date du XIXème siècle alors que l’iconostase de la porte du sanctuaire est impressionnante avec la représentation de l’Annonciation, œuvre de l’école crétoise au XVIème siècle.