La mosquée de Hamza Bey

Overview

Era: 
Post-byzantine
Type: 
Les mosquées
Culture: 
Monument ottoman
Century: 
15th century
Latitude: 
40.637319
Longitude: 
22.941834

La mosquée de Hamza Bey ou bien «Alcazar» nom qui provient du cinéma historique, qui s’y trouvait pendant plusieurs années durant le XXème siècle, se situe au centre de Thessalonique, à l’angle des rues Egnatia et Venizelou. Il s’agit d’une mosquée imposante, l’un des meilleurs exemples de l’architecture ottomane en Grèce. D’après une enseigne du propriétaire, le bâtiment a été édifié en 1467, par Hafsa Hatun, fille de l’officier turc Hamza Bey. C’était la première mosquée construite dans la ville de Thessalonique, quelques années après l’occupation de la ville par les turcs(1430). Au début, celle-ci était un « mesçid», c’est-à-dire une mosquée de quartier sans minaret. Il s’agissait d’une salle unique de prière carrée, ayant une coupole de 17 mètres de hauteur, couverte de feuilles de plomb. Dans la deuxième moitié du XVIème siècle, entre 1570 et 1592, le bâtiment a été agrandi en raison de l’augmentation du nombre de musulmans de Thessalonique : deux salles rectangulaires ont été rajoutés aux côtés nord et le sud de la salle initiale et à l’ouest une galerie irrégulière, trapézoïdale, lequel décrit un grand patio et un minaret. En 1620, le bâtiment a été restauré par Kapici Mehmed Bey, d’après une deuxième enseigne du propriétaire, suite à des sérieuses dégradations qui ont très probablement eu lieu après un tremblement de terre ou un incendie.
La mosquée de Hamza Bey a cessé de fonctionner en tant que mosquée juste après la libération de la ville de Thessalonique, en 1912. Dans les années qui suivent, des interventions et des dommages l’ont dégradée et elle a été utilisée de diverses façons et par conséquent son apparence initiale a été considérablement modifiée. En 1917, elle a été touchée par l’incendie, qui a dévasté une grande partie du centre de la ville alors qu’en 1925 son minaret a été démoli. Des réfugiés y ont été hébergés et l’endroit a été modifié pour abriter des commerces. Néanmoins, l’intervention contemporaine la plus frappante a eu lieu au patio, qui a été transformé en salle de cinéma, initialement en plein air, sous forme de salle couverte par la suite d’un toit métallique. Le bâtiment a été abandonné lors de dernières décennies. En 2006, le Service Archéologique a entrepris un programme de protection et de sauvetage du bâtiment destiné à le restituer à la ville de Thessalonique afin de le mettre à nouveau en service en tant que musée, où les trouvailles archéologiques qui se déroulent dans la ville à l’occasion des travaux du métro seront exposées.