Le hammam Bey

Overview

Era: 
Post-byzantine
Type: 
Les bains
Culture: 
Monument ottoman
Latitude: 
40.635727
Longitude: 
22.945179

Le hammam Bey se trouve au centre de Thessalonique, à l’est de l’église Panagia Chalkeon, et au croisement des rues Egnatia, Aristotelous et Metropoliti Gennadiou. Il s’agit d’un grand bain ottoman, qui d’après une enseigne arabe a été construit en 1444 par le sultan Mourad II. Le bâtiment, premier en son genre, à être édifié dans la ville de Thessalonique, quelques années après la prise de la ville par les turcs en 1430, il était séparé en deux parties distinctes et servait à la fois aux hommes et aux femmes. La pièce pour les hommes était plus spacieuse, plus luxueuse et somptueusement décorée. Dans les deux salles, il y avait les bains (froids, tièdes, chauds et aussi chauffés par hypocaustes) alors qu’à l’est du bâtiment un grand bassin rectangulaire était rattaché à celui-ci permettant ainsi l’approvisionnement en eau à l’intérieur.
Le hammam Bey est resté ouvert jusqu’en 1968, sans transformation au niveau de son usage mais seulement au niveau de son nom, qui est devenu « le paradis des bains», ce qui lui a permis de sauvegarder sa forme originale jusqu’ à nos jours. Ainsi, le monument est un des rares exemples de bains ottomans préservés intacts jusqu’à présent. De nos jours, le bâtiment est utilisé pour des événements culturels et des expositions temporaires et abrite dans le même endroit une boutique du Fond des ressources et expropriations archéologiques.