Nea Panagia

Overview

Era: 
Post-byzantine
Type: 
Les églises
Culture: 
Christian monument
Century: 
18th century
Latitude: 
40.628552
Longitude: 
22.94832

L’église de Nea Panagia, qui autrefois était connue sous le nom de Megali ou Trani Panagia est consacrée à la Dormition de la Vierge. Elle se situe au sud-est du centre de Thessalonique, près de la mer au début de la rue Dimitriou Gounari et entre les rues Tsimiski et Mitropoleos. Selon une enseigne en marbre, qui se trouve au-dessus de l’entrée sud du bâtiment, l’église aurait été construite en 1727. Sur le même emplacement, il y avait un monastère byzantin édifié en l’honneur de la Vierge, lequel a été construit par Ilarionas Mastounis au XIIème siècle mais détruit en 1690 par un incendie.
L’église de Nea Panagia est une basilique à trois nefs dont une partie est réservée aux femmes. A l’ouest du bâtiment, est aménagé un portique alors qu’au sud il y a un propylon néoclassique, construit ultérieurement. Au-dessus de ce propylon, se trouve un clocher, qui a été démoli et reconstruit à cause de sérieux dégâts provoqués par le tremblement de terre à Thessalonique, en 1978. L’intérieur de l’église suscite un intérêt particulier au niveau de la décoration : dans le chœur et dans la partie réservée aux femmes sont conservées des peintures murales du XVIIIème siècle, ayant comme modèle la peinture de l’ère des Paléologues et un templon en bois, doré fait avec talent. Le trône épiscopal, l’ambon et les icônes sur le plafond datent du XIXème siècle.