Saint Grégoire Palamas

Overview

Era: 
Post-byzantine
Type: 
Les églises
Culture: 
Monument ottoman
Century: 
20th century
Latitude: 
40.63088
Longitude: 
22.943978

La métropole actuelle de Thessalonique est consacrée à Saint Grégoire Palamas et elle se situe au centre de la ville, à l’angle des rues Mitropoleos et Agias Sofias. Au même endroit, il y avait une église en l’honneur à Saint Démétrios, qui était la métropole de Thessalonique pendant l’occupation turque. Ce monument a été entièrement détruit en 1890 par un grand incendie, lequel a aussi dévasté la partie de la ville, qui comprend aujourd’hui le quartier de Ladadika, la mer et les rues Ermou et Paulou Mela. L’église de saint Grégoire Palamas a été édifiée en 1891 et achevée en 1914, sur la base des plans établis par le célèbre architecte, Ernst Ziller, lesquels ont été transformés par la suite par l’architecte Xenofon Peonidis, qui était le responsable pour la réalisation de cet ouvrage. Il est intéressant de signaler que juste à côté de l’église un bâtiment néoclassique a été construit entre 1890 et 1893, dessiné aussi par Ziller. Ce bâtiment a abrité le Consulat Général de Grèce et à l’heure actuelle le Musée du combat macédonien.
L’église de Saint Grégoire Palamas est une église byzantine octogonale et elle a des caractéristiques morphologiques de style néoclassique et néo-roman, en suivant la tendance d’éclectisme, qui caractérisait l’architecture de Thessalonique au XIXème siècle. L’église a la forme d’une croix isocèle, couverte d’une grande coupole, alors que quatre hauts et fins clochers occupent les coins du bâtiment. Les reliques de Saint Grégoire Palamas sont conservées à l’intérieur du bâtiment, lequel a été peint à l’origine, de scènes religieuses par le peintre de Constantinople Nicolaos Kessanlis.